Le public du Thoronet envoûté par l’âme russe

Le public nombreux qui s’était rendu ce 11 août 2015 à l’abbaye du Thoronet (Var) pour entendre les Voix de la Neva (chœur mixte de la Ville de Saint Petersbourg) a perçu le plus profond de l’âme russe à laquelle la sonorité exceptionnelle des lieux apportait une dimension intemporelle.

Huit choristes (4 femmes, 4 hommes) guidés par le maître de chœur Serguey Svoysky ont transporté le public dans un autre monde où la beauté éclaire les hommes.

Cette beauté a un prix. Ce sont des siècles de civilisation, de travail et de rigueur, de quête d’excellence et de perfection, d’apprentissage et de répétition, de joies et de peines. Tous ces siècles de quête du beau pour quelques instants partagés, ensemble et trop vite, dans ce lieu qui s’y prête si bien, imprégné d’histoire qu’il est aussi.

Ils sont huit, il ne sont que huit, mais quelle plénitude ! Chaque choriste prend toute sa place dans une architecture vocale ciselée, travaillée et retravaillée, qui les transcende tous en un chœur d’une dimension supérieure. Chacun donne tout ce qu’il a, tout ce qu’il est, pour recevoir plus encore en retour à travers le chœur.

Le public a bien ressenti cette transcendence, et aurait souhaité que ces instants ne s’arrêtent jamais. 

 

Ceci peut aussi vous intéresser

Que cherchent les Américains en Syrie ?

La situation militaire en Syrie s’améliore de semaine en semaine. Autour de Damas, l’étau se …