Autocensure

Macron donne une leçon d’autocensure à la presse

Au cours de sa conférence de presse du jeudi 2 mars 2017, le candidat Macron à la présidence de la république donne, en moins d’une minute,  une magistrale leçon d’autocensure à la presse. Suivez bien, c’est facile et ça marche.

Lorsqu’un journaliste de Médiapart, censé se situer dans le camp du Bien, lui pose une question sur son passé de banquier chez Rothschild, Emmanuel Macron répond que poser cette question, c’est faire le jeu du Front National . La presse bien-pensante, à laquelle appartient le journaliste de Médiapart, ne doit plus s’égarer et perdre son temps à évoquer ce genre de sujets.

Ainsi, dorénavant, ceux qui s’aventureraient à interroger Emmanuel Macron sur son passage de banquier chez Rothschild seront catalogués à l’extrême-droite. Bien entendu, plus aucun journaliste de la presse subventionnée n’osera le faire.

Et voilà, le tour est joué ! Applaudissements dans la salle.

Rédaction

Ceci peut aussi vous intéresser

Bibliothèque château Chantilly

Macron et la culture

Le 5 février, à Lyon, Emmanuel Macron a déclaré péremptoirement : « La culture française, ça …