L'Abbaye de La Celle, un lieu d'exception pour honorer les Dieux

La Celle, 7 avril 2017

L’abbaye de La Celle, joyau médiéval en grande partie restauré par le Département, accueille l’exposition archéologique « Des Dieux & des Hommes ». Grâce aux espaces réhabilités qu’offrent désormais les ailes Sud et Est, le Département organise, comme il s’y était engagé, un deuxième cycle d’expositions.

La première dédiée à l’archéologie et plus précisément au polythéisme et aux croyances à l’époque romaine dans le Var se dévoile dans le réfectoire et le dortoir jusqu’au 17 septembre prochain. Le cycle se poursuivra par une exposition d’art contemporain proposée par l’Hôtel des Arts, centre d’art du Département du Var.

L’exposition « Des Dieux & des Hommes » évoque l’histoire des dieux et des croyances dans le Var à l’époque romaine. Cette exposition composée d’une cinquantaine de pièces, toutes issues de fouilles réalisées dans notre département, est un voyage qui débute au tournant de l’aire chrétienne.

Durant l’Antiquité romaine, le monde spirituel tenait une place prépondérante dans les sociétés antiques confrontées à des réalités quotidiennes et des phénomènes naturels souvent inexpliqués. D’où l’impérieuse nécessité pour une grande partie de la population d’obtenir l’intercession d’êtres supérieurs, non liés à cette destinée.

Les cultes étaient très libres. Les divinités du panthéon classique empruntées aux Grecs (Jupiter/Zeus, Junon/Héra, Minerve/Athéna, Mercure/Hermès, Bacchus/Dionysos pour ne citer que les principaux), côtoyant des divinités locales ou orientales, avaient chacune leur culte. Le culte impérial, inventé avec l’avènement de l’empereur Auguste, était quant à lui un puissant outil de propagande se juxtaposant aux croyances ancestrales des Romains.

Selon leurs croyances, les Romains ont fait placer dans leurs lieux familiers des effigies, des autels et des inscriptions aux noms de leurs nombreuses divinités. C’est à travers ces objets figurant les dieux antiques (sculptures et reliefs en pierre, statuettes en bronze, inscriptions et objets de la vie quotidienne tels que les lampes à huile) que cette exposition choisit d’évoquer ce passé lointain sans le caricaturer, d’expliquer que les religions polythéistes de l’Antiquité, abandonnées depuis longtemps, avaient à l’époque leurs vertus propres et autorisaient l’expression religieuse dans une grande diversité, laissant aux pratiquants une liberté importante.

HORAIRES : du mardi au dimanche, de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, du 15 avril au 17 septembre 2017 (fermé le 1er mai). Tél. 04 98 05 05 05.

ACCÈS : Abbaye de La Celle – Place des Ormeaux – 83170 LA CELLE – Autoroute A8 – sortie 35 Brignoles – GPS : 43°23’40N/6°02’22E

François LEBOURG

Ceci peut aussi vous intéresser

Le pillage du musée de Bagdad était américain

De nombreuses œuvres d’art du Musée de Bagdad ont été retrouvées aux États-Unis. L’affaire du pillage …